mardi 21 août 2012

Conduire, respecter, faire confiance et viser l'harmonie


Symphonie de couleurs dans la nature
Aujourd'hui un "cri du coeur" inspiré par une enquête sur la conduite.  

Les médias se sont fait modestement l'écho d'une enquête réalisée sur la conduite des conducteurs Français. La mesure a été faite sur un échantillon de plus de 150000 voitures en conduite sur une portion d'autoroute. Voici
le rapport. Suivez-moi pour le "cri du coeur"!




Il n'y a pas de quoi être fier. Je cite de mémoire:

  • 1/3 des automobilistes roulent sur les voies de gauche alors qu'ils pourraient se rabattre sur la file de droite. Cette proportion passe à plus de 1 sur 2 la nuit!
  • 1/3 des automobilistes roulent à une vitesse supérieure à 130 km/h et 10% roulent trop vite et trop près du véhicule précédent. 
Pas loin de la majorité des conducteurs ne respectent pas les règles!
  
Personnellement, j'essaye de rouler sur la file de droite à la vitesse autorisée et je dois dire, que je suis souvent gêné pour déboiter afin de doubler par des voitures qui roulent trop près ou trop vite. J'ai une voiture puissante donc, en général, j'y arrive mais je comprends qu'il soit plus difficile pour les petites voitures de déboiter ce qui accroit la tentation à rester sur la file du milieu ou de gauche.  

Je suis conscient que les zones les plus dangereuses ne sont pas les autoroutes mais un tel pourcentage de personnes ne respectant pas les règles est préoccupant. J'ai appris dans l'entreprise où je travaillais, très focalisée sur la sécurité, que l'être humain ne peut pas avoir deux comportements. S’il ne respecte pas les règles de sécurité sur autoroute, il ne les respectera pas plus sur route, en ville ou quand il est piéton ! Et je parle bien de respecter les règles de sécurité et pas seulement de respecter les règles du code de la route. 
Combien de piétons portent des vêtements sombres pour marcher sur la chaussée? Combien de piétons traversent hors des passages piétons alors qu'ils sont à moins de 50 m d'un. En tant qu'automobiliste, je focalise mon attention sur le passage piéton quand j'en vois un et, en conséquence, dans ces conditions, je suis moins susceptible de voir à temps un piéton qui traverserait hors du passage.

Inversement en tant qu'automobiliste savez-vous que depuis 2010 vous devez céder la priorité à un piéton qui veut traverser et qui manifeste clairement l'intention de le faire. Voir Art. R. 415-11, R. 412-37, R. 412-43 du CR et art. R. 49 du code de procédure pénale (CPP) ci après.
Combien de voitures s'arrêtent quand je manifeste mon intention de traverser? Pas beaucoup!

Ne pas respecter les règles émises par la collectivité, c’est manifester délibérément son rejet ou mépris de la collectivité. Ne pas respecter les règles sous prétexte que les autres ne les respectent pas c'est participer à ce rejet. Dans tous les cas, c'est manifester un manque de confiance envers les autres. Nous verrons dans un prochain article que la défiance envers les autres est particulièrement marquée en France et que cela a des conséquences dans tous les domaines de la société. Vivre en France est beaucoup plus dur et stressant que dans beaucoup d'autres pays où la confiance en l'autre et en la collectivité est beaucoup plus développée et beaucoup plus naturelle.

Difficile d'imaginer une société harmonieuse sans respect des règles ni confiance envers les autres!

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez arrêter de lire ce blog et reprendre une activité normale. Ciao, bonsoir.  
Depuis 2010, Refuser de céder le passage à un piéton : 135 €, - 4 points
Art. R. 415-11, R. 412-37, R. 412-43 du CR et art. R. 49 du code de procédure pénale (CPP)
Les droits des piétons ont été récemment renforcés puisque tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton qui s’engage dans la traversée d’une chaussée ou, c’est la nouveauté, qui manifeste clairement l’intention de le faire, même en dehors d’un passage protégé. En plus de l’amende et du retrait de points, le conducteur risque jusqu’à 3 ans de suspension de permis. Attention, cela ne dispense pas le piéton de respecter lui-même le code de la route: lorsqu’il se situe à moins de 50 m d’un passage protégé, il est tenu de l’emprunter. Sinon, il s’expose à une amende de 4 €.

1 commentaire:

  1. Faut-il respecter les règles ? D'après ce que j'ai pu constater les sociétés qui - globalement les respectent (Souvent les pays nordiques ) génèrent plus de richesses, de sentiment de bonheur partagé, de sérénité, etc. Alors pourquoi ne pas les respecter ?

    RépondreSupprimer